La réputation du couteau japonais n’est plus à démontrer. En effet, il est aujourd’hui présent dans de nombreuses cuisines françaises. Il faut dire que son efficacité, son ancienneté et son esthétique séduisent de nombreux amateurs et professionnels de la gastronomie. Nous vous proposons de découvrir l’histoire du couteau japonais en France.

L’origine

Couteau de cuisine japonais Honesuki,Les couteaux japonais ont mis plus de temps à arriver en France que dans d’autres pays du monde. Ce n’est en effet qu’à la fin des années 90 que les couteaux japonais attirent l’attention des Français. Auparavant, les couteaux japonais n’étaient qu’un objet souvenir que quelques grands chefs français ramenaient de voyage du Japon. Ces lames typiques de la tradition japonaise étaient forgées mais, assez fréquemment de forme irrégulière. On ne les utilisait qu’en tant qu’accessoires pour les plats japonais.

À la fin des années 90, des Japonais viennent en France pour apprendre la gastronomie française. Cela a contribué à démocratiser l’utilisation des couteaux japonais. Les Japonais ramenèrent en effet dans leur bagage des couteaux japonais, qui ont démontré leur finesse de découpe et de précision exceptionnelle.

Les premières importations

Couteau de cuisine Japonais,Les premiers couteaux japonais qui ont été importés en France étaient principalement des couteaux de chef et des santukus. Le santuku est, au Japon, l’équivalent du couteau de chef en Occident. Mais leurs lames étaient forgées en carbone et ne convenaient ni aux normes ni aux besoins culinaires des Français et des occidentaux.

Global et Misono furent les marques de couteaux pionnières dans l’importation des premiers couteaux japonais adaptés à la cuisine occidentale. Elles ont cherché les moyens de faire correspondre les couteaux japonais avec les besoins des chefs cuisiniers français. Ces enseignes ont équipé les couteaux de lames en inox de qualité. De plus, elles les ont adaptés aux habitudes de découpe françaises en modifiant la forme de la lame, tout en conservant leur technicité.

Le couteau de cuisine japonais connut alors un fort développement et une demande en croissance régulière. Toutes les grandes marques occidentales de couteaux de cuisine ont intégré dans leur gamme de produits des couteaux aux formes de lames japonaises. Entre 2005 et 2012, l’avènement des couteaux en céramique a momentanément éclipsé le succès des couteaux japonais. Toutefois, la propension de ceux-ci à se casser a conduit les clients à se tourner de nouveau vers les couteaux japonais.

Le qualificatif de couteau japonais

Couteau de cuisine japonais,En raison de sa popularité, de nombreux couteliers du monde ont très vite copié la forme du couteau japonais. En effet, certains fabricants désignent leurs produits comme couteaux japonais en copiant uniquement le design. Pour pouvoir être qualifié de couteau japonais, le produit doit au minimum être fabriqué en acier et disposer de l’architecture de la lame japonaise. Il faut également préciser que le type de couteau est fonction de sa forme et non de son lieu de production. Il y a des couteaux japonais fabriqués en France comme les couteaux japonais made in France de TB, mais aussi des couteaux occidentaux produits au Japon.

Les meilleures marques de couteaux japonais

Voici une liste des meilleures marques de couteaux japonais :

  • Tojiro qui est la plus grande marque de couteaux,

  • Kai qui est le plus grand fabricant d’outils tranchants et est présent en France sous la marque Shun Classic,

  • Chroma : une marque américaine spécialisée dans la fabrication de couteaux japonais adaptés à la cuisine occidentale,

  • Kasumi qui propose des couteaux artisanaux de très grande qualité, fabriqués par des artisans professionnels à la main,

  • Miyabi qui est une marque du grand groupe allemand Zwilling,

  • Seki-Kanetsugu qui propose des couteaux japonais adaptés à la cuisine européenne,

  • Global qui propose des couteaux japonais avec une esthétique raffinée.

  • Jaku qui propose des couteaux de qualité à prix abordable

  • Kanetsune Seki qui propose différentes gammes de couteaux de fabrication japonaise a des prix attractifs.

 

L’équipe Terroir-Artisan, Nadine