Les bovins, les races anciennes


Agriculture, Articles, Boucherie & Charcuterie, Bovins, Élevage / dimanche, mai 10th, 2020

Bannière de bovins, races anciennes,

Élevage de bovins : les races anciennes

Troupeau bovins races anciennes,

La France est réputée pour l’importance de son élevage bovin puisqu’il est le plus important d’Europe : environ 20 millions de bovins dans notre pays. On regroupe dans la catégorie des bovins : veau, bœuf, taureau, génisse et vache. Il existe une cinquantaine de races différentes de bovins sur le territoire français. Certaines sont typiques d’une région et le portent d’ailleurs dans leur nom… Le lien entre une race et une région est avant tout dû à la particularité des sols, aux caractéristiques des pâturages, au climat. Mais certains éleveurs ont également eu la volonté d’introduire ou de réintroduire des races, notamment anciennes, dans certaines contrées.

Particularités des races anciennes

Bovins race ancienne,

Les races anciennes (on parle aussi de races rustiques) ont fait l’objet de réintroduction et de conservation, certaines étaient sur le point de disparaitre dans les années 60. D’autres ont malheureusement vraiment disparu.

Ainsi, les races anciennes ou rustiques sont maintenant souvent à faible effectif (moins de 4500 animaux), ayant failli s’éteindre dans les années qui ont suivi la fin de la seconde guerre mondiale. A cette époque la productivité et la mécanisation des champs étaient de rigueur.

D’autre part, l’une des caractéristiques des races rustiques est leur résistance, elles attrapent peu de maladies. Elles se nourrissent du pâturage local, de la région dont elles sont issues et permettent ainsi aux éleveurs de faire moins de dépenses en alimentation additionnelle.

L’élevage des races anciennes aujourd’hui est tout-à-fait d’actualité :

  • Pour les agriculteurs qui souhaitent arrêter le système productif intensif
  • Pour les consommateurs à la recherche de qualité avant tout

Exemple de races rustiques ou anciennes

Vache Bretonne Pie-Noir,

Un premier plan de sauvegarde dans les années 70 concernait la race « Bretonne Pie noire ». Il ne restait que 300 bêtes en 1975… le plan a permis d’augmenter les effectifs pour atteindre environ 1500 aujourd’hui, presque la totalité sont d’ailleurs en élevage bio !

La race Froment du Léon,

La race Froment du Léon est également originaire de Bretagne. On commence à en trouver la trace au XVIIIe siècle. Dans les années 1990 on dénombrait moins de 50 femelles… mais un plan de sauvegarde a permis de faire passer les effectifs à un peu plus de 300 bêtes en 2014. Sa particularité est de produire du lait riche en bêtacarotène.

La race Bovine Mirandaise,

Une autre race se rapporte à sa région d’origine, il s’agit de la Mirandaise qui tient son nom de la ville de Mirande dans le Gers. Elle serait issue d’un cheptel apporté au Ve siècle en France par les Wisigoths ! Elle supporte très bien la chaleur et offre une viande fine et peu grasse. Là encore, un programme de conservation a été mis en place au début des années 80.

Les races Armoricaine,

Environ treize races anciennes sont dites « races en conservation ». Parmi les races bovines laitières on trouve les races Bordelaise, Bretonne Pie Noir, Ferrandaise, Froment du Léon, Villard de Lans. Parmi les races bovines à viande on trouve les races Armoricaine, Béarnaise, Casta, Lourdaise, Maraîchine, Mirandaise, Nantaise et Saosnoise.

Dans les races rustiques qui ne sont pas en conservation, l’Aubrac symbolise bien la région dont elle est originaire. Cette race se trouvait déjà au XVIIIe siècle au sud du Massif Central sur le plateau volcanique. Elle servait à la fois aux travaux agricoles mais aussi à la production de lait et de viande. Au milieu du XXe siècle, le déclin de cet espère commence, en partie à cause de la modernisation de l’agriculture et du mélange avec d’autres races. C’est à partir de 1970 qu’un certain nombre d’éleveurs s’engagent pour sauvegarder l’Aubrac. Ses qualités vont lui permettre de s’implanter dans d’autres régions. En effet, d’une part elle peut s’adapter à des zones géographiques différentes, d’autre part c’est une race féconde et qui produit beaucoup de viande. Actuellement on dénombre environ 200.000 vaches allaitantes de type Aubrac en France.

l’Aubrac,

L’équipe de Terroir-Artisan

Nos Partenaires

Notre partenaire de cœur

Carré de Bœuf, la boucherie Online

Carré de Bœuf, la boucherie Online ! Le chef boucher vous propose une sélection de viandes & volailles en provenance directe d’éleveurs partenaires français, irlandais reconnus pour leurs pratiques de gestion éco-responsable de leurs pâturages.
Carré de Bœuf prépare vos commandes le matin pour être livrés en 24/48 heures en colis réfrigéré dans le respect & traçabilité de la chaine du froid, garantis dans tout l’hexagone. Toutes les viandes & volailles sont fraîches, vous pouvez donc les congeler à réception pour durer leur conservation.
L’équipe Carré de Bœuf vous présente une gamme unique de produits exceptionnels en provenance directe du Marché de Rungis : Foie gras, charcuterie d’exception, caviar français, saumon fumé, fromages, fruits & légumes, produits frais & épicerie fine.
Carrément Gourmand… !
pub

Découvrir

 

Boutiques-Partenaires

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.