La vallée du Rhône, à la source de vins légendaires… C’est le deuxième vignoble le plus vaste de l’Hexagone après le Bordelais. De renommée internationale, le territoire rhodanien s’étend de Vienne jusqu’à Avignon. Il compte 28 appellations d’origine contrôlée (AOC) et plus de 30 cépages. Toutes ces variétés de vignes offrent des vins de caractère à l’authenticité très marquée grâce aux talents des vignerons de la région. Principalement des vins rouges et rosés à 90 %, ainsi que des blancs secs, doux naturels ou effervescents pour le reste. Envie d’en apprendre plus sur les vins du Rhône ? Vous êtes au bon endroit.

Les vins du Rhône : savoir-faire, production et histoire

Cartes des côtes du Rhône,Du soleil tout au long de l’année, des terres de très grande qualité et un savoir-faire unique transmis de génération en génération. Tels sont les ingrédients d’un vin d’excellence. Ingrédients qui se trouvent, notamment, dans la vallée du Rhône. Vallée qui s’étend sur pas moins de six départements et qui permet de mettre au point certains des meilleurs crus de la planète. Parmi eux, Le Condrieu, Le Côtes-du-Rhône, Le Côte-Rotie et le Châteauneuf-du-pape. La vallée du Rhône compte pas moins de 6000 exploitations sur lesquelles sont plantés plus de 70 000 hectares de vigne. Tout de même.

Une région, 3,5 millions d’hectolitres de vins produits à l’année

Les vins Blancs rouges côte du Rhône10 000 bouteilles de grands crus sont produites dans le vignoble de Château Grillet par an. Amoureux de vins de renom et experts en la matière évoquent des vins vifs, robustes et particulièrement généreux. À savoir que Thomas Jefferson, lui-même, n’a pas su résister aux saveurs du vin Château Grillet.

À l’origine de ce produit d’exception : deux ans de fût, de travail, de soin et de minutie. Lorsqu’arrivé à maturité, le Château Grillet peut, au choix, se conserver pendant de longues années encore ou ravir les papilles des amateurs de bons vins à l’occasion d’une dégustation de caviar et de queues d’écrevisse.

Quelques mots sur l’histoire du vignoble rhodanien

Avant d’être ce qu’elle est aujourd’hui, la vallée du Rhône a connu des millions d’années de transformation géologique. Entre autres l’activité volcanique du Massif central, les dépôts fluviaux et marins. Le territoire rhodanien est constitué de 4 types de sols : granitique, sableux, calcaire et argileux. Facteur d’influence de la qualité des vins, cette diversité des terres offre des arômes et des goûts singuliers aux vins du Rhône.

L’histoire du vignoble remonte en 400 av. J.-C., à l’époque grecque alors que fut construite la villa du Molard, le plus grand domaine viticole connu de l’Antiquité près du Rhône à Donzère. Lorsque le vignoble se développe au nord de la vallée du Rhône, vers l’an 100, il devient un sérieux concurrent pour les vignobles italiens.

Vers le XIVe siècle, les vins d’Avignon font l’objet d’un engouement grandissant auprès des papes notamment qui contribueront au développement viticole de la région.

Constamment en quête de qualité, la vallée du Rhône sera aussi à l’origine de la naissance des appellations françaises. Dans les années 30, le baron Le Roy, vigneron à Châteauneuf-du-pape, surnommé « Héros de l’appellation » participe activement à la reconnaissance de l’AOC et plus tard à la création de l’INAO, dont il sera à la tête pendant deux décennies. Depuis lors, la ruée vers l’AOC, garantie de qualité, est le Graal des vignobles les plus prestigieux de France.

Les appellations incontournables de la vallée du Rhône

Le territoire rhodanien regroupe 28 appellations d’origine contrôlées parmi lesquelles se distinguent les appellations suivantes :

L’AOC Côte-Rotie

Le vignoble de Côte-Rôtie s’étend entre les communes d’Ampuis, de Saint-Cyr sur Rhône et de Tupin Sermons. L’avantage de cette situation géographique : les vignes jouissent d’un climat continental, de saisons estivales particulièrement sèches et chaudes. Malgré tout, la pluie arrose les terres du territoire de façon régulière tout au long de l’année.

Bouteille côte du RhôneLe vignoble de Côte-Rôtie serait l’un des plus anciens de l’Hexagone.

Pour ce qui est des crus, les amoureux de bons vins apprécieront chacune des saveurs du Côte Brune et du Côte Blonde. Tous deux nommés après les crinières des deux filles du Seigneur Maugiron, propriétaire du vignoble au Moyen-âge.

L’AOC Châteauneuf-du-pape

À 180 km au sud se trouve l’incontournable et indétrônable vignoble Châteauneuf-du-pape. Son vin du même nom doit son exceptionnelle qualité, entre bien d’autres choses, à la chaleur emmagasinée par les cailloux au fil de la journée. Chaleur qui est, la nuit tombée, évacuée et grandement appréciée des vignes. Un élément naturel qui contribue à une maturité sans pareille des fruits.

La Counoise, la Syrah, le Mourvèdre, la Grenache, le Cinsault, le Muscardin ainsi que le Bourboulenc et la Clairette sont les principaux cépages utilisés à la conception des vins d’exception du domaine. Des vins auxquels sept papes successifs ont contribué à partir du XIVe siècle ; leur résidence d’été se situant, sans surprise, à Châteauneuf-du-pape.

D’autres incontournables

Les vignobles de Signargues, de Rasteau, de Cairanne, de Beaumes de Venise, de Vacqueyras, de Tavel et de Lirac sont autant de territoires à découvrir ; chacun d’entre eux à l’origine de crus de renom.

Les vins du Rhône ne devraient plus avoir de secret pour vous maintenant. Pour en savoir plus sur les vignobles de France, Terroir-Artisan vous invite à continuer ce voyage viticole dans les vignobles de Provence.

L’équipe Terroir-Artisan, Frédéric

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.