Vignobles de Bourgogne, La tradition de la qualité


Agriculture, Bourgogne, Vins, Vins & spiritueux / dimanche, novembre 3rd, 2019

Les vignes en Bourgogne

En Bourgogne, l’extrême diversité des climats et une longue tradition historique ont donné naissance à des vins de grande qualité.

Le vignoble de Bourgogne, une histoire ancienne

Bouteilles de vin de Bourgogne

Les historiens estiment que la vigne est arrivée en Bourgogne dès l’antiquité. C’est néanmoins le Moyen-âge qui a laissé une empreinte durable dans le vignoble de cette région. Un château comme le Clos de Vougeot, exploitation viticole construite au 12ème siècle par les moines de l’abbaye de Citeaux, témoigne ainsi du rôle capital des ordres monastiques cisterciens et clunisiens dans le développement de la culture de la vigne en Bourgogne. La structuration du vignoble en climats et en clos date d’ailleurs de cette époque.

Dès le quatorzième siècle, le vin devient un produit de prestige sous l’influence des ducs de Bourgogne, famille riche et puissante propriétaire de nombreux vignobles. Ils sont également à l’origine de la première politique viticole connue. En 1395, Philippe le Hardi rédige en effet un édit qui pose les bases d’une viticulture de qualité. Il encourage en particulier la plantation de Pinot Noir, une variété de vigne exigeante mais qui permet d’obtenir des vins d’une belle complexité aromatique dont il était grand amateur. Les vins de Bourgogne ont alors conquis les plus grandes tables. Et la réputation des vins de Bourgogne a traversé les siècles. Ils sont toujours autant apprécié pour leur palette aromatique d’une grande finesse. Depuis 2015, les climats de Bourgogne sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les Vignes en Bourgogne

La diversité des vins de Bourgogne

Bouteilles de Bourgogne

La Bourgogne représente à peine 3% du vignoble français mais offre une centaine d’appellations d’origine ! L’on distingue les appellations régionales (50% de la production), les villages ou appellations communales (30% de la production) des premiers crus et des grands crus. La grande variété des vins Bourguignons puise ses racines dans un vignoble particulièrement hétérogène. Il y a en effet plus de 600 terroirs très diversifiés, appelés Climats en Bourgogne. Les blancs secs, qui représentent près de 60% de la production, sont essentiellement issus du cépage Chardonnay. Le Pinot noir est le principal cépage utilisé pour les vins rouges (30% de la production). D’autres cépages sont également présents dans la région et sont souvent à l’origine de vins à la typicité marquée. On peut par exemple citer l’aligoté utilisé dans le Bourgogne-Aligoté ou le César qui entre dans la composition de l’Irancy. La région produit également des vins effervescents, le crémant de Bourgogne.

La Bourgogne compte quatre principales régions viticoles. Le vignoble de l’Yonne regroupe ainsi le Chablis, le Tonnerois, Joigny et Vézelay, réputés pour leurs vins blancs secs à la minéralité caractéristique. La Côte de Nuits, les Hautes-Côtes de Nuits, la Côte de Beaune et les Hautes-Côtes de Beaune sont le berceau de grands crus aux noms prestigieux comme Nuits-Saint-Georges ou Romanée-Conti pour les vins rouges ou encore Montrachet et Corton-Charlemagne pour les vins blancs. En Saône-et-Loire, la Côte Chalonnaise et le Maconnais proposent des vins rouges et blancs de grande qualité (Mercurey, Pouilly-fuissié…). Enfin, les vignobles du Beaujolais et des coteaux du Lyonnais sont réputés pour leurs vins rouges colorés et fruités où le Gamay domine.

Team Terroir-Atisan, Hélène


À découvrir les vins bio, les Vins de Bourgogne


Nos Boutiques

Découvertes des produits de terroir et l’artisanat de nos 13 régions de France…


Évasion… Dans les plus belles régions de France, à la découverte de nos beaux terroirs de France…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.