Quand on choisit un couteau fabriqué par un artisan coutelier, on choisit bien plus qu’un simple accessoire utilitaire. Mais savez-vous comment a été fabriqué votre couteau favori ?

Les étapes de fabrication d’un couteau

Un coutelier est un véritable artisan d’art qui sait assembler harmonieusement différents matériaux pour créer des couteaux qui seront aussi agréables à regarder qu’à manier et à utiliser. Comme pour toute création artistique, le coutelier commence tout d’abord par dessiner le futur couteau ainsi qu’un croquis technique. Dans un second temps, le travail à la forge d’une pièce de métal permet d’obtenir la lame. Cette étape est particulièrement importante dans la fabrication d’un couteau. C’est en effet le travail du métal qui est à la base des principales caractéristiques d’un couteau : son tranchant, sa solidité, sa durabilité… Après un travail de forge qui donne naissance à la forme de la lame, celle-ci subit un trempage qui garantit sa durabilité. Le tranchant de la lame est obtenu par l’émouture, suivi ou non d’un crantage pour réaliser des micro dentures. Le coutelier procède ensuite aux finitions de la lame en la polissant et en l’affûtant. L’artisan façonne enfin le matériau choisi pour le manche : bois, corne, métal… Le manche est pour finir assemblé sur la lame par soudure, rivetage ou collage.

couteau artisanal

Quelle lame pour un couteau ?

Le métal utilisé pour la lame du couteau, en général de l’acier, est un critère de qualité essentiel en coutellerie. Le choix de l’acier de la lame se fait en fonction de cinq caractéristiques :

  • la dureté,
  • la ténacité (résistance aux chocs),
  • la résistance à l’usure,
  • la résistance à la corrosion,
  • la rétention des bords (ou durée de netteté de la lame).

Ces propriétés de l’acier dépendent des teneurs en carbone, en fer et en additifs mais aussi du travail et des finitions de la lame. En coutellerie, l’on rencontre grandes 3 familles d’acier : l’acier à outil, l’acier au carbone ainsi que l’acier inoxydable. Le type d’acier utilisé dans la fabrication d’un couteau dépend de l’usage que l’on souhaite en faire. En vous intéressant à la fois à l’esthétique de votre couteau et aux spécificités de ses composants, vous êtes sûr que vous aurez le plaisir de l’utiliser très longtemps !

L’équipe Terroir-Artisan,

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.